Ça Brasse! https://www.cabrasse.ca Votre portail brassicole au Québec Fri, 23 Jun 2017 15:01:23 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8 https://assets.cabrasse.ca/wp-content/uploads/2014/11/cropped-cropped-logo_cabrasse-48x48.png Ça Brasse! https://www.cabrasse.ca 32 32 Recettes de cocktails à la bière pour l’arrivée du beau temps https://www.cabrasse.ca/recettes-cocktails-biere-pour-arrivee-du-beau-temps/ https://www.cabrasse.ca/recettes-cocktails-biere-pour-arrivee-du-beau-temps/#respond Mon, 19 Jun 2017 13:23:49 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=22118 Peu de gens osent les cocktails à la bière, aussi appelés panachés. De crainte de gaspiller la bière, de gâcher le cocktail ou par manque de connaissances des possibilités, les cocktails à la bière restent encore méconnus du grand public. Le clamato-bière qui a possiblement marqué votre adolescence ne compte pas… désolée. Les cocktails à...
Lire la suite

The post Recettes de cocktails à la bière pour l’arrivée du beau temps appeared first on Ça Brasse!.

]]>
Peu de gens osent les cocktails à la bière, aussi appelés panachés. De crainte de gaspiller la bière, de gâcher le cocktail ou par manque de connaissances des possibilités, les cocktails à la bière restent encore méconnus du grand public. Le clamato-bière qui a possiblement marqué votre adolescence ne compte pas… désolée.

Les cocktails à la bière représentent une idée originale pour recevoir vos amis à un souper BBQ autour de la piscine (pour les chanceux qui en ont une).

Espérons que cet article vous donnera soif et saura vous convaincre de tenter le coup avec l’une de nos 3 recettes de cocktails à base de bière (une gracieuseté d’Unibroue).

Cocktails à la bière

Le spritz aux pêches

Ingrédients

  • 10 oz de Blonde de Chambly Unibroue
  • 1 1/3 oz de sirop simple
  • ½ lime
  • 10 morceaux de pêches mûres
  • 1 oz de schnaps aux pêches

Préparation

Assembler tous les ingrédients dans une pinte remplie préalablement de glace.

Le vrai chemin

Ingrédients

  • 6 oz de Don de Dieu Unibroue
  • 1 oz de gin québécois Ungava (ou autre gin de votre choix)
  • 1 oz de sirop simple
  • ½ oz de jus de citron frais
  • 1 quartier de citron
  • 1 morceau de salicorne

Préparation

Ajouter tous les ingrédients dans une pinte remplie préalablement de glace. Outre la salicorne, ajouter un quartier de citron pour décorer.

Collins basilic-fraise

Ingrédients

  • 6 oz de Blanche de Chambly Unibroue (un classique estival)
  • 1 oz de sirop simple
  • ½ citron frais
  • 4 fraises du Québec
  • Feuilles de basilic au goût

Préparation

Assembler tous les ingrédients dans une pinte remplie préalablement de glace.

Bonne dégustation et santé!

The post Recettes de cocktails à la bière pour l’arrivée du beau temps appeared first on Ça Brasse!.

]]>
https://www.cabrasse.ca/recettes-cocktails-biere-pour-arrivee-du-beau-temps/feed/ 0
Festi-Bières du Suroît : une 3e édition réussie https://www.cabrasse.ca/une-3e-edition-reussie-pour-le-festi-bieres-du-suroit/ https://www.cabrasse.ca/une-3e-edition-reussie-pour-le-festi-bieres-du-suroit/#respond Fri, 16 Jun 2017 20:28:51 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=21926 Du 9 au 11 juin, le parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield est devenu un lieu de rassemblement pour de très nombreux passionnés de bonnes bières et de bonne bouffe. Même un grand timide de la saison, le soleil, était au rendez-vous pour célébrer avec les festivaliers et les artisans rassemblés dans ce cadre enchanteur aux abords...
Lire la suite

The post Festi-Bières du Suroît : une 3e édition réussie appeared first on Ça Brasse!.

]]>
Du 9 au 11 juin, le parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield est devenu un lieu de rassemblement pour de très nombreux passionnés de bonnes bières et de bonne bouffe. Même un grand timide de la saison, le soleil, était au rendez-vous pour célébrer avec les festivaliers et les artisans rassemblés dans ce cadre enchanteur aux abords de la Baie Saint-François.

Alors que la plupart des festivals de bières ont une proposition presque exclusivement adulte, les organiseurs du Festi-Bières du Suroît ont une approche beaucoup plus familiale et grand public. En effet, les organisateurs ont même pensé à nos petits trésors en installant des jeux gonflables sur le site. Beer geek ou curieux néophyte : tout le monde peut y trouver son compte dans cette ambiance portée par le son de divers musiciens invités sur la scène de l’événement. Outre les bières de microbrasseries, cidres, hydromels, vins et produits du terroir sont en vedettes pour satisfaire les papilles même les plus capricieuses.

Festoyer pour une bonne cause

Pour une 3e année, la Brasserie Schoune de Saint-Polycarpe a eu le mandat de créer la bière officielle du Festi-Bières du Suroît. Nommée la Défi 3, cette bière offerte gracieusement en dégustation à l’achat d’une entrée à l’événement, est une belle ambrée avec une touche de coriandre qui en fait un breuvage accessible et désaltérant. Son nom évoque la cause derrière ce festival, le Défi-logis, une initiative de l’Association pour les personnes ayant une déficience intellectuelle du Suroît (APDIS), visant à la construction d’un immeuble de 8 logements dédiés exclusivement aux personnes ayant une déficience intellectuelle légère et/ou un trouble du spectre de l’autisme. D’ailleurs, le billet d’entrée de l’événement (10$) est un don à la cause et un reçu fiscal vous est remis en échange.

Mes découvertes coup de cœur du jour? Plusieurs bières mériteraient ici une mention, mais puisqu’il faut choisir, en voici une courte sélection pouvant vous inspirer dans vos prochaines dégustations.

Découvertes coups de coeur

Étant une amatrice des produits de cette microbrasserie rouynorandienne, j’étais aux anges de voir que le Trèfle noir était de la partie. Mon choix s’est arrêté sur leur Pale Ale tropicale (La Régate, à 5%), une bière légère avec de douces saveurs de fruit de la passion et une finale sèche. Une bière parfaite pour les chaudes journées de festival! Mention spéciale à l’affiche très originale devant leur kiosque qui en faisait sourire plus d’un et sur laquelle on pouvait lire : « Ici on ne sert pas les chiens, les robots et les douchebags. »

La beauté de ce type d’événement est de nous faire découvrir les nouveaux venus sur la scène brassicole. Ma découverte fut la microbrasserie Labrosse, une toute nouvelle microbrasserie ouverte seulement depuis février à Pointe-Claire. Je me suis laissé tenter malgré la température chaude par leur Porter au miel à 5,3% d’alcool.Un goût agréable de café, de malt torréfié à souhait avec un enrobage sucré, sans être trop dense, caractérise bien cette bière. Un nouveau venu à surveiller dans les prochains mois sans aucun doute!

La palme d’or de mes dégustations du jour revient sans contredit à la Kraken de la microbrasserie du Bois Blanc situé à Hudson. Il s’agit d’une double IPA qui titre à 9,6% d’alcool avec un IBU de 101. Même si ce chiffre peut faire peur, ne vous sauvez pas en courant : le houblon un peu résineux au nez s’harmonise agréablement avec ses notes fruitées et le sucre résiduel légèrement malté en finale en fait une bière qui coule en douceur et qui nous fait oublier sournoisement son fort taux d’alcool. À boire avec précaution!

Pour le moment, une 4e édition de ce festival n’a pas été confirmée. Si vous avez manqué les éditions précédentes, je vous suggère fortement de  rester à l’affût, afin pouvoir être de la partie, si prochaine édition il y a. Si vous souhaitez en savoir plus sur la belle initiative qu’est le Défi-Logis de APDIS, je vous invite à visiter leur site internet :

http://www.apdis.ca/deacutefi-logis.html

Avez-vous visité le Festi-Bières de Suroît cette année? Quels sont VOS coups de cœur?

The post Festi-Bières du Suroît : une 3e édition réussie appeared first on Ça Brasse!.

]]>
https://www.cabrasse.ca/une-3e-edition-reussie-pour-le-festi-bieres-du-suroit/feed/ 0
Un Randall au Pub BreWskey https://www.cabrasse.ca/decouverte-un-randall-au-pub-brewsky/ https://www.cabrasse.ca/decouverte-un-randall-au-pub-brewsky/#respond Thu, 01 Jun 2017 23:31:17 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19507 J’ai découvert le Pub BreWskey à l’occasion du IPMay, événement durant lequel le pub consacre ses 12 lignes de fûts aux meilleures IPA du Québec.  L’établissement du marché Bonsecours était plein à craquer en ce premier beau vendredi de la saison, mais j’ai néanmoins réussi à trouver une petite place sur la terrasse pour déguster...
Lire la suite

The post Un Randall au Pub BreWskey appeared first on Ça Brasse!.

]]>

J’ai découvert le Pub BreWskey à l’occasion du IPMay, événement durant lequel le pub consacre ses 12 lignes de fûts aux meilleures IPA du Québec.  L’établissement du marché Bonsecours était plein à craquer en ce premier beau vendredi de la saison, mais j’ai néanmoins réussi à trouver une petite place sur la terrasse pour déguster une (OK, plus qu’une) des IPA offertes. Mais l’attraction principale de l’événement était sans aucun doute un Randall auquel je n’ai pas pu résister.

C’est quoi, un Randall?

Retenez bien ce terme, car je crois que le Randall est en passe de devenir la nouvelle mode lors des événements de microbrasserie québécoise. Inventé en 2002 par la brasserie américaine Dogfish Head, le Randall est un dispositif qui permet d’ajouter des saveurs à la bière au moment de la servir en la faisant passer au travers un filtre contenant divers ingrédients (typiquement, du houblon et des fruits, mais on peut également y mettre des épices, des légumes ou même des  huîtres apparemment).

Randall
Houblon québécois utilisé dans un Randall par le Trèfle Noir lors du Dégustabière

Et c’est bon?

Lors du IPMay, le BreWskey a « randalisé » la Kilogramme. C’est une IPA maison, aux kiwis ainsi qu’aux houblons chinook et cascade. Le résultat : une bière opaque, servie avec un généreux collet à cause des remous causés par le dispositif. Au goût, elle attaque avec des saveurs de kiwi, lui donnant un aspect exotique et rafraîchissant. Une fois ce bref avant-goût d’été passé, les saveurs de houblon s’installent et persistent pour un bon 30 secondes. À des fins purement scientifiques, j’ai également commandé la Kilogramme sans Randall, histoire de comparer.

Plus claire que son dérivé, la Kilogramme « classique » possède un léger goût malté qui est masqué par le kiwi de la version Randall. Pour ce qui est des houblons, je dois avouer que je n’ai pas vraiment vu de différence entre les deux bières. Il faut dire que je suis arrivé tôt, alors le filtre du Randall était encore plein de saveurs de kiwi, laissant peu de place aux houblons…

Underground Eldorado, BreWskey

J’aurais également voulu parler en détail de l’Underground Eldorado, la double IPA produite par le BreWskey. Mais j’ai malencontreusement perdu mes notes à son sujet… J’ai toutefois une photo qui démontre qu’il s’agit d’une bière aux magnifiques reflets ambrés. J’ai également le souvenir de saveurs sucrées et d’arômes fleuris, avec une amertume bien balancée. Bref, une bière valant son poids en or qu’il faut absolument essayer!

Terminons cet article en parlant du Pub BreWsky en tant que tel. J’ai particulièrement apprécié la compétence des serveurs. Ils connaissent bien leurs bières et sont capables de trouver celle qui convient parfaitement à vos goûts. Pour ce qui est de la nourriture, le BreWskey propose un menu de pub diversifié, et je peux personnellement attester de la qualité de leur grilled cheese au bœuf braisé. Pour vos amis qui aiment moins la bière, le pub offre également une large sélection de vins, cocktails et spiritueux, dont la sublime Fleur d’IPA (de la distillerie Oshalg). Si vous allez au Vieux-Port cet été, sautez donc la Queue de Castor pour une fois et allez prendre une bière pour changer!

P.-S. Vous vous demandez peut-être quelle est l’origine du nom Randall? Eh bien moi aussi. Laissez un commentaire si vous avez la réponse!

P.-P.-S. La compagnie Dogfish Head vend également une version miniature de son appareil Randall. Je vous en parle seulement parce qu’ils en ont fait la publicité via la parodie d’infopub suivante. Délirante !

The post Un Randall au Pub BreWskey appeared first on Ça Brasse!.

]]>
https://www.cabrasse.ca/decouverte-un-randall-au-pub-brewsky/feed/ 0
Les growler shops de Portland https://www.cabrasse.ca/les-growler-shops-de-portland/ https://www.cabrasse.ca/les-growler-shops-de-portland/#respond Thu, 01 Jun 2017 21:32:17 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19534 Salut chers lecteurs de Ça Brasse! Je m’appelle Red Gillen et je vis à Portland, le Beervana des États-Unis!  C’est pour moi un grand honneur de commencer à bloguer pour Ça Brasse.  Mon objectif est de vous présenter ce qui est à la mode à Portland sur la scène de la bière artisanale, y compris les...
Lire la suite

The post Les growler shops de Portland appeared first on Ça Brasse!.

]]>
Salut chers lecteurs de Ça Brasse!

Je m’appelle Red Gillen et je vis à Portland, le Beervana des États-Unis!  C’est pour moi un grand honneur de commencer à bloguer pour Ça Brasse.  Mon objectif est de vous présenter ce qui est à la mode à Portland sur la scène de la bière artisanale, y compris les tendances, les acteurs importants du milieu, les brasseries et bien sûr les bières elles-mêmes!

Avant de commencer, je n’ai qu’une seule demande :  je vous prie d’excuser mon français bien rouillé.  Il y a bien longtemps que je n’ai pas vécu au Québec!

Les growler shops

Dans ce premier article, j’aimerais vous présenter les growler shops et leurs avantages.  Pour les lecteurs qui ne sont pas familiers avec le terme, les growlers (aussi appelés cruchons ou grogneurs) sont simplement des contenants pouvant contenir l’équivalent de quatre pintes et qui permettent le take out de la bière en fût.  Il y a des growlers en verre, en métal et même en céramique.

À Portland, la plupart des brasseries et des bars de bière artisanale font le remplissage de growlers. C’est souvent économique et écologique d’acheter la bière de cette manière. Par contre, j’ai moi-même une préférence pour remplir mes growlers aux growler shops, c’est-à-dire aux magasins qui se spécialisent en remplissage… de growlers!

Pourquoi ?

La raison est simple :  l’objectif des growler shops est de garder la bière en growler aussi délicieuse que possible, et ce, le plus longtemps possible.  Pour en savoir plus, j’ai récemment rendu visite au Growler Guys un growler shop bien connu à Portland.

Chez Growler Guys, on prend bien soin de la bière en remplissant les récipients des clients.  Voici les étapes suivies pour s’occuper du remplissage:

#1) Rinçage du growler.  Avant de le remplir de bière délicieuse, il faut qu’il soit propre!

#2) Décharge de dioxyde de carbone. Pour éviter l’oxydation de la bière, les gars du Growler Guys font sortir l’oxygène du growler.

#3)  Mise en place d’un tube de remplissage désinfecté. Hors des growler shops, cette étape n’existe pas.

#4) Insertion du tube de remplissage jusqu’au fond du growler.  On remplit de bière le fond, pour repousser tout oxygène restant.

#5) Remplissage jusqu’à ce que la mousse sorte.  On suit de près cette étape afin que l’oxygène n’entre pas dans le growler.

#6) Rincer une fois de plus, pour que les clients apportent chez eux des growlers nets et propres!

D’un bout à l’autre, c’est un processus assez long et compliqué!  Selon Growler Guys, si ce processus est suivi correctement, la bière  maintient son goût et sa carbonisation pendant un mois, voire plus.

On peut dire que c’est fort impressionnant ça! Dans le passé, lorsque je faisais remplir mes growlers dans des brasseries ou bars non spécialisés, ma bière ne durait pas plus de 2 jours. À la suite de cette expérience, j’apporte dorénavant mes growlers uniquement aux growler shops!

The post Les growler shops de Portland appeared first on Ça Brasse!.

]]>
https://www.cabrasse.ca/les-growler-shops-de-portland/feed/ 0
Le Valhalla de la bière https://www.cabrasse.ca/le-valhalla-de-la-biere/ https://www.cabrasse.ca/le-valhalla-de-la-biere/#respond Fri, 26 May 2017 21:48:35 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19202 Comment joindre l’agréable à… l’agréable? Nous avons eu la chance et le bonheur de visiter le Danemark et la Suède et comme nous aimons juste un peu la bière, nous avons profité de notre voyage pour découvrir des bières danoises et suédoises. L’itinéraire était même bien tracé pour visiter le plus de pubs et de microbrasseries....
Lire la suite

The post Le Valhalla de la bière appeared first on Ça Brasse!.

]]>
Comment joindre l’agréable à… l’agréable? Nous avons eu la chance et le bonheur de visiter le Danemark et la Suède et comme nous aimons juste un peu la bière, nous avons profité de notre voyage pour découvrir des bières danoises et suédoises. L’itinéraire était même bien tracé pour visiter le plus de pubs et de microbrasseries. Bien que la Belgique soit le premier pays auquel on pense en termes de variétés et de choix de bière, les pays scandinaves ne donnent pas leur place. Nous l’avouons : nous avons aussi profité de notre présence en Europe pour goûter des bières des pays avoisinants.

Fun facts

Grosse différence culturelle : il est permis de boire de l’alcool dans les rues et les transports publics. À titre indicatif, il n’y a pas plus de gens saouls dehors. En fait, nous n’avons vu personne boire une bière en marchant dans la rue, à l’exception de nous! Les gens prenaient une bière ou du vin avec un pique-nique ou se faisaient des 5 à 7 dans les parcs.

Dans les bars, il n’y a pas de service aux tables. La commande se fait au bar. Les gens sont toujours serviables et enclins à répondre à nos questions. Par contre, cela nous a pris un moment pour nous habituer, surtout lorsque nous étions les deux seuls clients de l’établissement et que notre table était située à environ trois enjambées du bar. Tenez-vous-le pour dit : si tu ne te lèves pas, les bières restent sur le bar!

 

Au Danemark, les bières en bouteille sont facilement accessibles comparativement à la Suède où seuls des magasins appelés Systembolaget peuvent vendre des bières de plus de 3,5% en teneur d’alcool. Donc, dans les épiceries et les magasins, on retrouve des bières de 3,5% d’alcool et moins! Comme un peu tout le reste, l’alcool est beaucoup plus cher qu’au Québec, autant au Danemark qu’en Suède. Cependant, la Suède a une petite particularité : les taxes varient en fonction du taux d’alcool, ce qui se traduit par une différence importante entre une bière de 5 % et une bière de 12 % et qui est plutôt embêtant quand tu aimes les bières fortes!

Parlons maintenant plus en détail du breuvage sacré, ce doux liquide réconfortant qu’est la bière. Nous avons fait plusieurs belles découvertes. Le décompte tourne autour de 150 bières pour trois semaines de vacances. Comme cette quantité est… disons grande, nous avons dû faire un choix. Voici notre top 7! 

Notre top 7

7— Wee sticky icky, 8,8 %, Mikkeller

Cette Scotch Ale Wee Heavy a une robe cerise comme nous en avions rarement vu. Avec une odeur de cannelle, nous avions l’impression de boire une tarte aux pommes et pacanes.

 

6— Recipe 1000 Sauterne, 9 %, Mikkeller

Cette bière forte de type belge à la robe  ambrée et pourpre a un nez de fût de Sauternes vinaigré. Son goût légèrement acidulé rappelle la cerise et le Sauternes. Cette bière sûre s’équilibre avec son vieillissement en baril, l’enveloppant d’un petit sucre.


5—Sky Burrial Bourbon, 9.8%, Warpigs

Warpigs est une microbrasserie partenaire de Mikkeller. Son look industriel favorise les rapprochements avec ses grandes tables communes. Nous avons eu la chance de comparer la Sky Burrial et la Sky Burrial Bourbon. Comme nous sommes amateurs de vin d’orge et que nous les préférons vieillis en baril d’alcool comme le Bourbon, nous nous sommes concentrés sur celle-ci. Sa robe caramel opaque est beaucoup plus foncée que la version sans Bourbon. Il est possible de sentir le malt caramélisé suivi du fût de Bourbon. Un goût de sucre de canne et de bourbon allait de pair avec une amertume en toute simplicité. Une belle finale boisée pour compléter cette bière.

4—Cervisiam Jungle Juice, 8.5%, Cervisiam

Cette Double IPA très brouillée a une couleur ambrée. Quand nous disons brouillée, c’est qu’elle est très opaque! À l’odeur, nous relevons des fruits tels le litchi et l’abricot. Ces fruits sont perceptibles au goût, tout en ayant une belle amertume. Le houblon Nelson Sauvin est présent dans cette bière.

3—Bommen and Granaten Bordeaux, 15.2%, Demolen

Demolen est une microbrasserie provenant des Pays-Bas. D’ailleurs, nous avons eu un coup de cœur pour cette brasserie. Il est clair qu’un jour, nous irons à la source! Le vin d’orge que nous avons goûté était de couleur caramel rougeâtre. Avec des arômes de fruits confits et de barrique de vin, elle a un goût savoureux de caramel, de Bordeaux et d’alcool. La finale se révèle  légèrement amère.

 

2— Binkie Claws, 13,4 %, Demolen

Cette bière, selon le barman, serait plus complexe qu’un vin d’orge. Pourrions-nous la comparer à la Gaz de course (du Brouhaha) qui est catégorisée comme vin d’orge? Si oui, son goût est néanmoins différent. Ses notes de caramel enrobent l’alcool en douceur et en longueur. Tout au long de la dégustation, une légèrement amertume titille les papilles gustatives. Sa robe ambrée rougeâtre est opaque. Au nez, la présence du sucre candi et du caramel ressortent. Demolen est reconnu pour ses vins d’orge. Du pur bonheur en bouche!

 

1- Big Worst Bourbon, 19.1%, Mikkeller

Ce vin d’orge âgé de 7 ans a une belle couleur rouge ambrée. Nous  sentons donc des notes de sucre, caramel, alcool et Bourbon. Le sucre candi, le houblon et l’alcool laissent une chaleur en bouche. Donc près 4 mois de vieillissement en baril de Bourbon, elle a reposé 7 ans. Ce brassin produit en 2010 a extrêmement bien vieilli. Nous soupçonnons que son 19,1 % y est pour quelque chose.

Notre voyage nous a fait découvrir d’excellentes bières en plus de la culture de ces pays qui était fascinante. Nous vous suggérons de faire un tour dans ce coin du monde, mais faites attention au Viking à vélo!


Isabelle et Jean-François

The post Le Valhalla de la bière appeared first on Ça Brasse!.

]]>
https://www.cabrasse.ca/le-valhalla-de-la-biere/feed/ 0
Seto Õlu: une bière de patrimoine https://www.cabrasse.ca/seto-olu-une-biere-de-patrimoine/ https://www.cabrasse.ca/seto-olu-une-biere-de-patrimoine/#respond Thu, 18 May 2017 20:02:26 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19192 Qu’est-ce que ça goûte de l’écureuil? Ça goûte… l’écureuil. … Tu veux que je te dise que ça goûte le poulet ou quelque chose du genre? No-non, mais… Extrait d’une entrevue entre le chef Martin Picard et l’animateur-journaliste Patrick Lagacé, à l’émission Les Francs Tireurs, à propos des controversés sushis d’écureuil servis brièvement à la...
Lire la suite

The post Seto Õlu: une bière de patrimoine appeared first on Ça Brasse!.

]]>
  • Qu’est-ce que ça goûte de l’écureuil?
  • Ça goûte… l’écureuil.
  • Tu veux que je te dise que ça goûte le poulet ou quelque chose du genre?
  • No-non, mais…

    Extrait d’une entrevue entre le chef Martin Picard et l’animateur-journaliste Patrick Lagacé, à l’émission Les Francs Tireurs, à propos des controversés sushis d’écureuil servis brièvement à la Cabane à sucre du Pied de Cochon.

  • Cet extrait télévisé, un peu banal, est pourtant resté gravé dans ma tête. Je suis un grand curieux des odeurs et des saveurs et ne pas savoir ce que goûte quelque chose m’amène souvent à dépenser sans savoir si j’aimerai le produit ou le plat. Si vous n’avez jamais croqué dans une tige de rhubarbe, même les plus expressives grimaces de vos amis ne pourront vous faire ressentir l’unique intensité de sa saveur. Ce sentiment « d’impuissance » sensorielle m’envahit lorsque j’écoute les récits de voyage de mes proches et les descriptions de ce qu’ils ont goûté. Pour ajouter à ma détresse, leur principal adjectif est « indescriptible »; sont-ils conscients de mon drame existentiel, moi pauvre mortel envieux qui ne connaîtra peut-être jamais de telles expériences?

    La petite dernière des Coureurs des boires

    C’est donc avec une extrême reconnaissance que je vous présente la Seto Õlu, petite dernière du tandem formé par les Coureurs des boires (Martin Thibault et David Lévesque Gagnon), véritables anthropologues de la bière, ainsi que leurs complices de la brasserie-distillerie Oshlag. Depuis plus d’un an, ils s’efforcent de nous faire découvrir des bières expérimentales ou, à l’inverse, des genres traditionnels tout droit sortis de l’ère préindustrielle! Parfois à des années-lumière des standards modernes, ces bières s’adressent à notre intellect et à nos sens.

    Pour ceux qui ont été déroutés par la Koduõlu ou encore la Chicha Quechua de la même série, soyez rassurés : si l’histoire derrière la Seto Õlu est complexe et un brin dramatique, la bière elle-même est particulièrement accessible. Brassée à partir d’un type bien particulier de pain de seigle, cette bière ténébreuse goûte le pain noir (pain russe ou pumpernickel), la mélasse et la graine de carvi. Sèche et pétillante, c’est une bière de soif avec un goût riche de céréales grillées. Elle peut évoquer une schwartzbier ou encore une Porter, sans en être une! Au-delà de l’éveil de nos sens, les Coureurs des boires nous invitent à consommer un peu d’un patrimoine mondial sur le point de disparaître.

    Lancement SETO - Coureurs des Boires
    Martin Thibault et le pain de seigle derrière la Seto Õlu!

    Cliquez ici pour voir l’album photo complet !

    L’histoire derrière cette bière débute avec un voyage de recherche effectué par Martin Thibault en Estonie, le plus nordique des pays baltes. Ces pays sont de véritables musées vivants de la bière traditionnelle et c’est un peu par hasard que le Coureur a entendu parler des Setos (parfois écrit Setus), un peuple « en voie de disparition », qui comptent moins de 15 000 locuteurs de leur langue. Ne l’oublions pas, s’il existe des milliers de langues dans le monde, 60% de la population mondiale parle seulement une dizaine de celles-ci… Linguistiquement apparentés aux Estoniens, aux Finlandais et aux Lapons (langues fenniques), les Setos ont cependant passé l’essentielle de leur histoire au sein de l’Empire russe. Au fil des remodelages de frontières entre l’Estonie et la Russie, leur territoire s’est trouvé séparé en deux, imposant souvent des citoyennetés différentes aux membres d’une même famille… Malgré la reconnaissance officielle par le gouvernement estonien de la culture seto, les jeunes doivent apprendre la langue nationale pour trouver du travail en ville, abandonnant souvent par le fait même la langue et le territoire de leurs ancêtres. Cependant, fêtes et célébrations parviennent encore à réunir autour d’un fût de õlu les membres de cette modeste nation.

    Une gorgée d’histoire

    Femme Seto en costume traditionnel.

    Pour ceux qui sont assez familiers avec la culture russe, le Seto Õlu est en fait la version seto du kvass, cette boisson sucrée à base de pain de seigle qui sert de coca aux Russes. La õlu des Setos est cependant plus alcoolisée et plus sèche. Servie directement du baril, à température ambiante, on la boit sans bulles (ou presque) et le plus rapidement possible! Soyez avertis, c’est ici que Oshlag et les Coureurs font des compromis : afin de respecter l’esprit festif de cette bière tout en tenant compte des goûts locaux, ils ont opté pour une gazéification moyennement intense. Afin que le produit ait une durée de vie raisonnable sur les tablettes de votre épicerie, les brasseurs ont procédé à un assemblage 50/50 entre le Olu fait de pain et une bière brune « classique ». Ceci dit, le produit demeure artisanal et Martin Thibault nous a d’ailleurs avisés qu’au-delà de 2 à 3 mois, la bière devrait lentement s’acidifier.

    Avec la Seto Õlu, Oshlag devient la première brasserie nord-américaine à brasser ce style unique, et dont l’avenir risque de finir dans les manuels d’anthropologies. Accessible, sans pour autant correspondre à ce que le buveur de bière foncée est habitué à boire, cette Õlu ouvre nos horizons sur une petite nation méconnue et le breuvage qui arrose leurs retrouvailles. Bien hâte de goûter leur prochaine découverte!

    The post Seto Õlu: une bière de patrimoine appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    https://www.cabrasse.ca/seto-olu-une-biere-de-patrimoine/feed/ 0
    Bières et Musique de Terrebonne, 3 bières 3 chansons https://www.cabrasse.ca/le-festival-bieres-et-musique-de-terrebonne-en-3-bieres-et-3-chansons/ https://www.cabrasse.ca/le-festival-bieres-et-musique-de-terrebonne-en-3-bieres-et-3-chansons/#respond Thu, 18 May 2017 19:44:45 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19174   Je suis arrivé au festival Bières et Musique de Terrebonne en plein après-midi country. Sur la pelouse artificielle du Complexe Sportif étaient dressés plus de 45 kiosques (dont 17 microbrasseries et 5 producteurs de vins, cidres et spiritueux), ainsi qu’une grande scène. Sur celle-ci, un chansonnier armé de sa guitare réchauffait l’atmosphère, aidé par...
    Lire la suite

    The post Bières et Musique de Terrebonne, 3 bières 3 chansons appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>

     

    Je suis arrivé au festival Bières et Musique de Terrebonne en plein après-midi country. Sur la pelouse artificielle du Complexe Sportif étaient dressés plus de 45 kiosques (dont 17 microbrasseries et 5 producteurs de vins, cidres et spiritueux), ainsi qu’une grande scène. Sur celle-ci, un chansonnier armé de sa guitare réchauffait l’atmosphère, aidé par une foule réduite, mais enthousiaste. Afin de recréer la synergie entre breuvage et mélodie qui distingue le Festival Bières et Musique, je vous propose un défi. Dans le texte ci-dessous se cachent 9 références aux paroles des chansons qui ont accompagné mes dégustations. Saurez-vous les détecter?

    Une jasette à ne pas prendre à la légère

    Comment ne pas ressentir une pointe de nostalgie à l’écoute des premières paroles de la chanson On Jase de Toi de Noir Silence? C’est pour accompagner ce poids qui me pèse sur le cœur que je commande la 100 tonnes, une IPA  du Moulin 7 dont le généreux collet est une allégorie aux larmes que je retiens lors du premier refrain. Je la trouve rafraîchissante, avec une amertume peut-être trop légère pour le p’tit gars d’à côté qui est en moi. Si les IPA étaient des chansons, la 100 tonnes figurerait définitivement sur un record de la famille Simard — moins punchée que la moyenne, mais agréable et accessible à ton père pis moé.

     

    Le duo sweet and sour

    Carl Cadorette entamait le célèbre riff de Sweet Home Alabama quand j’ai commandé la Bière de Driveway (L’Espace Public), une stout sure qui m’a attiré par son style unique. Je ne sais pas si la 100 Tonnes avait éveillé en moi un désir de sensations fortes ou si je cherchais inconsciemment à me punir pour une mauvaise action quelconque. Toujours est-il que quand j’ai choisi ma bière, je savais que :

    • C’est une bière sure
    • Je n’aime pas les bières sures

    Et pour être sure, elle l’est! Sure comment? Sure comme la première bouchée d’un pamplemousse (ou comme le citron qu’on croque avant la tequila pour ceux qui veulent rester dans le thème du sud des États-Unis). Heureusement, on s’habitue à l’acidité de la bière comme on s’habitue à la canicule de Birmingham, et bientôt chaque gorgée est aussi agréable qu’une journée sous le ciel bleu. La Bière de Driveway se termine sur une note de grains grillés, peut-être en référence au pessimisme de Neil Young envers la patrie du groupe Lynyrd Skynyrd.

     

    Juste une p’tite scotch ale

    Alors, je tenais absolument à vous parler de la Scotch ale de L’Arsenal, une toute nouvelle microbrasserie de la Mauricie. Elle réjouit d’abord l’œil avec sa couleur noisette et plait ensuite à la langue avec des parfums de bananes qui transitent tranquillement vers le caramel, pour conclure avec une finale alcoolisée, comme il se doit. J’aurais également voulu mentionner l’audace de L’Arsenal qui tente de se démarquer par l’utilisation de bouteilles en aluminium (qui peuvent par conséquent être apportés à la plage!). Le seul problème est que j’ai eu beau me casser la tête, je n’ai réussi à trouver aucun lien entre la bière que je buvais et la chanson qui accompagnait ma dégustation (Juste une p’tite nuite [Les Colocs], brillamment interprétée par Ian Couture). Rien, nada, sorry no compute. Devant une telle impasse, je ne peux que citer cet extrait du texte de notre cher Dédé : « Ca fa que j’vas farmer ma yeule ».

    Épilogue

    C’est au dernier refrain de Life is a Highway que j’ai pris mon ultime gorgée de Bush Fire, une bière aux herbes brassée par Beau’s. J’ai donc repris le chemin de Montréal, laissant aux Terrebonniens le soin de fêter toute la nuit. Mais ce n’est qu’un au revoir, car si le festival Bières et Musique renouvelle sa formule l’an prochain, elle pourra compter sur ma présence!

    The post Bières et Musique de Terrebonne, 3 bières 3 chansons appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    https://www.cabrasse.ca/le-festival-bieres-et-musique-de-terrebonne-en-3-bieres-et-3-chansons/feed/ 0
    Un an pour le Pub Pit Caribou à Montréal https://www.cabrasse.ca/un-an-pour-le-pub-pit-caribou-a-montreal/ https://www.cabrasse.ca/un-an-pour-le-pub-pit-caribou-a-montreal/#respond Mon, 15 May 2017 20:44:07 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19167 Depuis un an, la microbrasserie Pit Caribou exploite un pub à Montréal, au coin des rues Rachel et Parc La Fontaine. L’endroit est chaleureux avec un décor qui allie l’industriel au bois. Le Pub Pit Caribou a d’ailleurs célébré son premier anniversaire avec un événement mémorable le 18, 19 et 20 mai dernier, avec un...
    Lire la suite

    The post Un an pour le Pub Pit Caribou à Montréal appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    Depuis un an, la microbrasserie Pit Caribou exploite un pub à Montréal, au coin des rues Rachel et Parc La Fontaine. L’endroit est chaleureux avec un décor qui allie l’industriel au bois. Le Pub Pit Caribou a d’ailleurs célébré son premier anniversaire avec un événement mémorable le 18, 19 et 20 mai dernier, avec un menu de bières différents chaque jour, de la musique, un DJ et bien plus. Le type de rendez-vous à ne pas manquer!

    Lors de ma visite du 5 mai, deux collaborateurs de cette microbrasserie étaient présents : Bucké Distribution et l’Agence Vitriole. Le premier collaborateur distribue bières et vins  québécois; la jeune compagnie œuvre dans le domaine depuis 15 mois et dispense les produits de plus de 20 microbrasseries de notre belle province, s’efforçant de les rendre disponibles à tous. Le deuxième collaborateur, l’Agence Vitriole, s’occupe d’importation de bières artisanales provenant de l’international. D’ailleurs, le Pub Pit Caribou a déjà commencé à annoncer des bières internationales sur son ardoise et compte bien continuer dans ce sens. L’Agence Vitriole travaille présentement à importer des produits d’Islande, pour le plaisir des amateurs. Avec tous ces passionnés travaillant dans le domaine brassicole, nous sommes entre de bonnes mains pour les années à venir au Pub Pit Caribou .   

    Cheers et joyeux anniversaire au Pub!

     

    Pub Pit Caribou
    951, rue Rachel Est,
    Montréal, (QC)  H2J 2J4
    514-522-9773
    www.pitcaribou.com

    Jean-François & Isabelle

    The post Un an pour le Pub Pit Caribou à Montréal appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    https://www.cabrasse.ca/un-an-pour-le-pub-pit-caribou-a-montreal/feed/ 0
    La Hoptimus: Collaboration Benelux X La Maison des Bières https://www.cabrasse.ca/la-hoptimus-collaboration-benelux-x-la-maison-des-bieres/ https://www.cabrasse.ca/la-hoptimus-collaboration-benelux-x-la-maison-des-bieres/#respond Mon, 15 May 2017 20:27:55 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=18853 Située au cœur du plateau, La Maison des Bières détient une exclusivité née d’une belle collaboration avec le Benelux. Pour sa deuxième exclusivité, La Maison des Bières a choisi de faire une bonne bière houblonnée et amère avec la microbrasserie Benelux, que l’on n’a plus besoin de présenter. Il était important pour le dépanneur spécialisé...
    Lire la suite

    The post La Hoptimus: Collaboration Benelux X La Maison des Bières appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    Située au cœur du plateau, La Maison des Bières détient une exclusivité née d’une belle collaboration avec le Benelux.

    Pour sa deuxième exclusivité, La Maison des Bières a choisi de faire une bonne bière houblonnée et amère avec la microbrasserie Benelux, que l’on n’a plus besoin de présenter.
    Il était important pour le dépanneur spécialisé de créer un partenariat avec la microbrasserie qui se situe dans le même quartier dans le but d’encourager l’économie locale.
    La fameuse bière, nommée Hoptimus, est une double IPA rafraîchissante, fruitée et résineuse qui met en valeur l’amertume et les houblons suivants: Chinook, Citra et Nelson Sauvin.
    La bière est d’une couleur ambrée opaque, au nez on sent les fruits tropicaux et le côté herbacé, en bouche on goûte la mangue, le pamplemousse et la tangerine juteuse. Le tout est bien balancé avec l’amertume et le côté fruité qu’amènent la bière.
    Avez-vous eu la chance d’y goûter?

     

    À propos de La Maison des bières

    La Maison des Bières est la destination incontournable pour tous les amateurs de bières de microbrasseries au cœur du Plateau à Montréal. Vous y trouvez une sélection de plus de 400 choix différents de bières provenant de microbrasseries d’ici et d’ailleurs.

    Dans le but d’accompagner la fabuleuse sélection de bières, vous pourrez créer de savoureux accords mets grâce aux produits fins artisanaux et biologiques comme de la charcuterie, des noix, des croustilles et plusieurs autres accompagnements.

    Vous n’avez pas le temps, pas d’auto ou pas de boutique spécialisée en bières près de chez vous? Laissez La Maison des Bières s’en occuper! Il est plus facile que jamais d’accéder à vos bières préférées puisque La Maison des Bières offre une version en ligne, vous pouvez ainsi commander vos produits (bières, cidres, alimentaires, produits divers) du confort de chez vous.

    The post La Hoptimus: Collaboration Benelux X La Maison des Bières appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    https://www.cabrasse.ca/la-hoptimus-collaboration-benelux-x-la-maison-des-bieres/feed/ 0
    Le salon des vins et spiritueux de Québec – une expérience houblonnée https://www.cabrasse.ca/le-salon-des-vins-et-spiritueux-de-quebec-une-experience-houblonnee/ https://www.cabrasse.ca/le-salon-des-vins-et-spiritueux-de-quebec-une-experience-houblonnee/#respond Mon, 15 May 2017 20:23:25 +0000 https://www.cabrasse.ca/?p=19032 Samedi le 29 avril dernier, je me suis rendue au Centre des Congrès de Québec pour participer au Prix du  Public Bière qui avait lieu dans le cadre du Salon des vins et spiritueux de Québec. Armée de pain, d’eau et d’une fiche d’analyse sensorielle, j’ai pu goûter, à l’aveugle, 14 bières différentes. Il fallait...
    Lire la suite

    The post Le salon des vins et spiritueux de Québec – une expérience houblonnée appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    Samedi le 29 avril dernier, je me suis rendue au Centre des Congrès de Québec pour participer au Prix du  Public Bière qui avait lieu dans le cadre du Salon des vins et spiritueux de Québec.

    Armée de pain, d’eau et d’une fiche d’analyse sensorielle, j’ai pu goûter, à l’aveugle, 14 bières différentes. Il fallait donner des points selon la vue, l’odorat et le goût pour ensuite décider si le produit méritait une médaille soit Grand or, or , argent ou encore aucune.

    Chaque table ne notait pas nécessairement les même produits. Et nous ne connaissions  pas les produits en compétition. Ce qui fut absolument intéressant dans cette expérience, c’est la concentration requise pour VRAIMENT déguster la bière sans aucune appréhension. En connaissant seulement le style général, pas de préjugé sur sa provenance, seulement l’essentiel : la bière elle-même dans son plus simple apparat.

    Le jury était entremêlé de fins connaisseurs, d’amateurs novices, de passionnés, de curieux, ce qui a donné des résultats inspirés du grand public, pour le grand public.

    Décidemment, il y avait de  beaux et grands produits en dégustation.  La liste des gagnants est à venir sous peu, des changements y ont été effectués. Néanmoins, le grand gagnant or est la Double Menton de La Memphré.

    En attendant la comptabilisation des résultats, je me devais d’aller voir les kiosques houblonnés du Salon.

    J’ai rencontré l’équipe d’Oshlag, qui m’ont fait goûter à leur ultra-session IPA, seulement offerte pendant les festivals, titrant à seulement 2% d’alcool avec une belle pointe d’amertume en finale.  J’ai également eu la chance de mettre mes lèvres dans leur session collaborative avec la microbrasserie Shelton qui devrait être disponible sous peu chez votre détaillant préféré. Évidemment il y avait leurs produits de la distillerie !

    Le trou du Diable y était avec (notamment) leurs brassins spéciaux.

    Il y avait également le stand de Grolsch avec leur bière sans alcool pour décompresser, la microbrasserie La Souche ainsi que la grande sélection du prix du public bière, qui représentait toutes les bières dégustées pendant la compétition. Nous pouvions y déguster la Micro du Lac, Tête d’allumettes, Maëlstrom, Vox Populi et encore…

    Pour les amateurs de houblon, le forfait « houblonné » valait vraiment le détour. Ça pétillait de bon jus, de découvertes, de produits primés et surprenants.

    Jetez y un coup d’œil l’an prochain !

     

    The post Le salon des vins et spiritueux de Québec – une expérience houblonnée appeared first on Ça Brasse!.

    ]]>
    https://www.cabrasse.ca/le-salon-des-vins-et-spiritueux-de-quebec-une-experience-houblonnee/feed/ 0